Magnétisme et Reiki : quelle différence ?

Pratiquer des soins énergétiques par imposition des mains est instinctif. Citons en exemple le cas de la maman qui câline son enfant lorsqu’il pleure : elle met toute son énergie et son amour à disposition de son petit afin de le soulager de sa souffrance ou de son chagrin.

Il existe deux manières de pratiquer des soins énergétiques : par le don (magnétisme) ou par la canalisation (reiki). Quelles sont les différences fondamentales entre ces deux méthodes ?

On associe généralement les soins par imposition des mains au magnétisme, car cette méthode de guérison est nettement plus ancrée dans notre culture que le Reiki, originaire du Japon. En apparence, les deux méthodes de guérison sont similaires. Dans la réalité, il n’en est rien. En effet, l’attitude du praticien et l’origine de l’énergie sont radicalement différentes.

Le magnétisme est l‘ensemble des procédés (passes, souffle magnétique, imposition des mains,…) utilisant le fluide magnétique à des fins de soulagement et de guérison des maux et maladies. Ce n’est pas simplement un don au sens de « faculté », même si certaines personnes ont plus la capacité de magnétiser que d’autres, mais bien plutôt un don en termes de « donner son énergie aux autres ».

Le Reiki est une technique de guérison naturelle et holistique qui harmonise les différents corps et amène un retour à l’équilibre physique, mental, émotionnel et psychique. L’énergie est réceptionnée et canalisée le long du canal central, qui relie les 7 principaux chakras, et envoyée par les mains du praticien vers le receveur.

Don ou initiation ?

  • Magnétisme : capacité individuelle

Chacun d’entre nous a la capacité de véhiculer l’énergie, la manipuler et la transmettre. C’est une capacité que l’enfant a dès sa naissance et qui va « s’endormir » petit à petit s’il ne s’en sert pas. Certaines lignées familiales ont une plus grande capacité que d’autres. Si vous avez un grand parent magnétiseur, il est fort probable que vous ayez le « don », c’est-à-dire une capacité plus grande que d’autres d’utiliser votre propre énergie pour percevoir les émotions des personnes qui sont autour de vous, pour soigner et enlever certaines douleurs, …

Il existe toute une documentation pour apprendre et perfectionner les techniques de magnétisme. Par contre, il y a très peu de bonnes formations et rarement de code de déontologie. En effet, les personnes qui pratiquent le magnétisme le font souvent à l’insu des personnes concernées.

  • Reiki : initiation

On ne peut pas apprendre tout seul à canaliser l’énergie Reiki : cette capacité de guérison, accessible à tous, s’acquiert en deux jours par un processus d’initiation. Une initiation est une transmission d’un maître à un disciple de l’énergie qui coule naturellement à travers le maître. Elle entraine une augmentation du taux vibratoire de l’initié et une expansion de conscience qui lui permet de développer ses facultés extrasensorielles.

Origine de l’Energie utilisée pendant le soin

  • Magnétisme : énergie donnée

Le magnétisme revient à faire circuler notre propre énergie dans le corps de quelqu’un d’autre. Elle sort par la main droite du praticien « donneur d’énergie », circule dans le corps du receveur, et revient par la main gauche afin d’être « recyclée ».

C’est une technique tout à fait valable si elle n’est pratiquée qu’occasionnellement. En effet, elle vide littéralement le praticien de sa propre réserve d’énergie. C’est le principe des vases communicants…

  • Reiki : énergie canalisée

Le praticien de Reiki, dès sa première initiation, devient un « canal », c’est-à-dire qu’il est en mesure de véhiculer l’énergie Reiki, ou énergie de vie universelle.

Ainsi, le praticien n’épuise absolument pas sa réserve d’énergie lors du traitement, bien au contraire, puisqu’il profite lui aussi de l’énergie Reiki qui le traverse autant que le receveur.

Parasitage

  • Magnétisme : énergie parasitée

Le receveur reçoit l’énergie du magnétiseur, mais cette énergie n’est pas « filtrée », c’est-à-dire que malgré toutes ses meilleures intentions, le magnétiseur peut transmettre de l’énergie négative (provenant de lui-même ou de ses consultations précédentes). Les énergies négatives sont récupérées par le magnétiseur qui ressent, à son tour, les symptômes de la personne traitée.

Nombreux sont les magnétiseurs qui tombent gravement malades. Heureusement, il existe des techniques pour que le donneur (le magnétiseur) se nettoie après chaque séance. Mais tous les magnétiseurs ne les connaissent pas et certaines énergies négatives sont tenaces et résistantes. Dans le magnétisme, la qualité de l’énergie transmise dépend entièrement du praticien et de son intégrité. Il est donc important de savoir à qui l’on s’adresse.

  • Reiki : énergie pure

Le praticien transmet une énergie 100% positive qui circule à sens unique, du donneur au receveur. Ainsi, le donneur ne récupère pas l’empreinte énergétique du praticien Reiki, et à son tour, le praticien ne récupère pas les énergies du receveur.

Intention :

  • Magnétisme : guérison du patient

Dans la pratique courante du magnétisme,  le praticien utilise sa propre énergie vitale, en ayant la guérison du patient pour objectif, sans se préoccuper de connaître la cause profonde de la maladie, et si une éventuelle guérison serait effectivement la situation juste. Il s’attache à créer volontairement des effets sur le patient qu’il traite.

  • Reiki : non vouloir

L’attitude du praticien Reiki est différente : il doit effacer son ego pour se laisser traverser par l’énergie qui agira au mieux pour la personne. Il peut émettre une intention avant le traitement, mais il doit toutefois demeurer dans le non-vouloir lorsqu’il est en canal, l’énergie transmise étant à même d’agir avec justesse. En effet, nous ne sommes pas toujours les mieux placés pour savoir ce qui est le mieux pour la personne que l’on traite… Le Reiki sert à stimuler la capacité d’auto-guérison du receveur.

Mode d’action :

  • Magnétisme : soulagement physique

Le magnétisme agissant directement au niveau physique, ses effets sont ressentis immédiatement. En revanche, si le problème du patient est lié à une cause profonde, le soulagement ne pourra être que temporaire. Le magnétisme travaille plus dans l’urgence, pour traiter tout de suite, apaiser, calmer immédiatement. C’est plus un travail de « surface » qui s’adresse essentiellement aux symptômes et dont les effets sont plus ou moins durables.

  • Reiki : traitement de la cause

Le Reiki lui, va intervenir sur la cause profonde du problème. Il agit sur les 4 premiers corps : physique, énergétique, émotionnel et mental. Ainsi, c’est la personne toute entière qui est traitée et non une souffrance ou une maladie particulière. Il faudra parfois plusieurs séances pour s’exprimer au niveau du corps mais une fois les causes traitées, les effets disparaissent définitivement.

La maladie et la souffrance sont nécessaires à notre évolution. Elles sont à l’image de nos croyances et de nos limitations. Elles sont le reflet de ce que nous croyons être. Elles nous montrent où nous sommes sur le chemin de notre évolution. Le Reiki permet d’appréhender les causes de la maladie, et de comprendre sa signification, pour parvenir à une guérison définitive.

Déontologie :

  • Magnétisme : volonté du magnétiseur

Le magnétiseur manipule l’énergie selon sa volonté, sans forcément demander à la personne concernée son accord.

  • Reiki : demande du patient

Le praticien Reiki demande à la personne concernée si elle souhaite être aidée, surtout dans un traitement à distance, car il est primordial que la personne ait la volonté personnelle de changer, que son état s’améliore et qu’elle ait la conscience des changements qui vont s’opérer en elle. Sans autorisation, cela est assimilé à une prise de pouvoir.

Le praticien Reiki est appelé à faire quotidiennement un travail sur lui et sur ses émotions avec les principes d’Usui, afin que son intégrité soit la plus pure possible pour canaliser l’énergie.

 

Magnétisme et Reiki sont donc complémentaires et permettent de traiter les maux avec une très grande efficacité. C’est pourquoi :

  • nombre de magnétiseurs se font initier au Reiki pour pouvoir se protéger, protéger leur patient, et ne pas se vider de leur propre énergie. En augmentant leur taux vibratoire, ils augmentent également leurs perceptions et leur force naturelle de guérison.
  • nombre de praticiens Reiki apprennent des pratiques de magnétisme pour renforcer l’efficacité de leur traitement, notamment pour les traitements d’urgence : brulures, …

source : www.reiki-toulouse.net

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *